Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Lecture #3 89 mois - Caroline Michel

Publié le par Melodie Desjours

Lecture #3 89 mois - Caroline Michel

« J’ai trente-trois ans, ça y est. A quarante ans et des poussières, mon corps sera hors jeu. Il me reste donc sept grosses années pour faire un enfant, soit quatre-vingt-neuf mois. Un chiffre minuscule. A peine deux mille sept cents jours. Que peut-on faire en deux mille sept cents jours ? Rien. J’en ai déjà mis cinq à construire trois meubles Ikea. »

Jeanne, célibataire, contrôleuse de train sur la ligne Paris-Auxerre, n’a qu’une obsession : devenir maman avant que le temps la rattrape. Elle a fait une croix sur le couple, il lui faut simplement un géniteur. Sa décision ne fait pas l’unanimité auprès de ses amis, et, même si parfois elle doute, elle est déterminée à surveiller son cycle, à provoquer les rencontres, à boire des potions magiques et à lever les jambes après chaque rapport, sait-on jamais.

Si tu me suis depuis le début, tu sais que j'aime beaucoup Caroline Michel et son blog... alors quand elle m'a parlé de son projet de roman et quand elle m'a proposé de le recevoir avant tout le monde, je me suis montrée très enthousiaste et je l'ai dévoré fissa. (le livre, par Caroline).

Dans ce premier roman, Caroline nous parle du désir d'enfant et du temps qui passe, de l'horloge biologique qui t'fout une sacré pression quand t'es une femme trentenaire (et pire : quand t'es célibataire), des amies maquées qui entendent et de celles qui jugent ta vie et tes désirs, des célibataires qui t'admirent, des rencontres au coin d'un bar et du train de ta vie qui défile sans te mettre dans le wagon "famille Insee avec un chien et un monospace".

Jeanne pourrait être ta soeur, ta meilleure amie, toi, mais en tous les cas elle est prête à tout pour enfanter même si elle ne croit plus trop en l'Amour.

La suite, je te laisse la découvrir le 4 Mai chez ton libraire (ou en pré-commande sur internet).

Merci à Caroline et aux éditions Préludes.

10/10

Partager cet article

Repost 0

Lecture #2 La vie réserve des surprises - Caroline Boudet

Publié le par Melodie Desjours

Lecture #2 La vie réserve des surprises - Caroline Boudet

« Certains disent qu'une naissance est le plus beau jour de la vie d'une femme. Je dois être sacrément gâtée, alors. Parce que ma fille à moi est née trois fois. La première fois, comme tout le monde, quand on m'a posé sur le ventre cette petite masse chaude et chevelue, soudain si réelle après neuf mois à n'avoir été qu'une idée, deux bandes roses sur un test positif, trois échographies et des petits coups de pied dans mes côtes.
La deuxième fois, franchement pas comme tout le monde, et dans un bruit de tonnerre, quand la pédiatre de la maternité est entrée dans ma chambre avec l'air caractéristique du médecin qui va t'en filer un bon coup derrière la nuque et aimerait lui aussi être loin, loin de là. Surprise : mon bébé est porteur de trisomie 21.
La troisième fois, quand, après quelques jours de plus que programmé dans l'enfer hospitalier, nous sommes rentrés à la maison avec cet enfant pas comme prévu.
Ma fille, Louise, qui a deux bras, deux jambes, de bonnes grosses joues
et un chromosome en plus. »

Quand j'ai vu ce livre sur l'étale de la librairie, j'ai d'abord été attiré par le titre. Et puis je me suis dit que c'était probablement un de ces témoignages supplémentaires, qui n'apporterait rien à personne. Et finalement, portée par la sympathie que m'inspirait Caroline via sa page Facebook, je l'ai acheté.

Souvent la vie réserve des surprises, c'est vrai. Des belles et des moins belles, des moches et des très très moches et certaines dont on ne sait que faire.
Et puis parfois la vie t'amène un enfant différent, un enfant que tu n'imaginais pas ainsi, que tu rêvais autrement. Un enfant trisomique.

Caroline Boudet raconte son parcours de femme, de maman, d'épouse normale plongée dans l'environnement de la différence et de ses certitudes qui s'envolent.

Elle partage avec humilité ses angoisses, son parcours, les chemins de traverses qu'il a fallut emprunter bon gré mal gré, les changements de caps (et de rêves) et son dégoût de l'intolérance et des gens maladroits, du regards des autres qui peut faire mal.

« C'est dans le regard des autres et la comparaison que le handicap prend naissance »

Caroline a à cœur de changer le regard de la société sur ce chromosome en plus et sur le handicap de manière générale et te balance de but en blanc que « Je ne suis pas loin de penser que l'égalité entre les gens différents et ceux qui sont normaux sera atteinte le jour où l'on trouvera qu'un jeune trisomique est juste "un petit con caractériel" ».

Elle écrit pour toutes les petites Louise qui naissent chaque jour et pour leurs parents, parce que « Si c'est plus compliqué au quotidien, si nous appréhendons l'avenir, Louise, elle, ne nous apporte que des choses positives ».

En bref, j'ai adoré ce livre, loin de mes préjugés, et tu sais, si tu me suis sur Facebook, que le thème du handicap, de la différence me tient particulièrement à coeur.

9/10

Partager cet article

Repost 0